Quel est le rôle d’un syndicat ?

Le syndicat est une entité au sein d’une entreprise pour représenter les salariés. En tant que représentant des travailleurs, il veille au respect des droits des employés pendant l’exercice de leur fonction. Par cette raison, il possède plusieurs rôles pour protéger les salariés.

Le rôle d’un syndicat

Pour représenter les salariés d’une entreprise privée, le rôle d’un syndicat concerne les conditions de travail des travailleurs. Le syndicat joue deux rôles importants dans le monde des travailleurs : la négociation et la présentation. D’une part, il négocie des accords locaux ou collectifs nationaux avec les salariés, le patronat et l’Etat pour en veiller de nouveaux. Ainsi, il a pour rôle d’arranger des revendications quand il s’agisse des expressions publiques ou faire de la grève. Les revendications assistent à prendre conscience de la proximité des conditions de travail et à relier le groupe. Il est chargé de veiller au respect des accords de l’entreprise, des conventions et du code de travail. Aussi, un syndicat assure le contrôle social en permettant l’expression d’oppositions ou des conflits sans que cela ne produise de crise sociale grave. En outre, le syndicat défend les intérêts collectifs, les intérêts individuels et les droits des travailleurs. Son fonction est de soutenir les droits des salariés sur leur condition de vie, la progression de carrière, les statuts et les salaires. Par ailleurs, le syndicat contribue à la sécurité sociale, il siège dans les conseils des prud’hommes aux cotés des représentants de l’Etat et des employeurs.

Les moyens d’action des syndicats

Les syndicats classent des moyens pour bien diriger leur fonction de négociation et de représentation au sein de l’entreprise. Nombreux sont les moyens d’actions des syndicats au sein de l’entreprise tels que les tracts syndicaux, l’affichage de documents, un local syndical qui permet de se combiner. En cas des conflits, diverses actions peuvent être hypothéquée tels que les pétitions, manifestations, grèves, … Par contre, l’action syndicale est estimée soit au niveau d’un établissement ou d’une entreprise, soit au niveau d’une branche professionnelle, soit au niveau national. En effet, les syndicats présentent comme des acteurs favorisés de la vie sociale et économique grâce à leur conversation au pouvoir public et leur collaboration dans des discussions avec les syndicats patronaux.

Le budget des syndicats

Il est composé par des contributions publiques, des aides versées par les entreprises au titre de l’activité du droit syndical, des cotisations de ses attachés. Ce budget permet au syndicat de former ses militants, d’instruire ses adhérents, de conduire des actions préventives ou revendicatives, de rémunérer son activité, … Bref, la force d’un syndicat repose sur le nombre d’adhérents qui le composent et sur les résultats matériels qu’il obtient.

Conseiller du salarié : à quoi ça sert ?
Délégué syndical : en quoi peut-il m’aider ?